2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 10:20
 

Sous la coupole fastueuse

parmi les chérubins bleutés

des hommes gravitent avides

en costard politique

sourient l’œil lourd

à l’entour d’une femme

suspendue désarticulée

lustre géant et gras

luisante comme un mannequin

 

Au rez-de-chaussée

dans des alcôves en fer forgé

sous les marquises et les vitraux

des matelas grenats

des corps nus inconnus

quelques fois incomplets

lubriques malgré eux

égarés dans des ébats obligés

immobiles parfois encapsulés

 

Dans les caves les soupiraux

parmi les décombres oubliés

s’entassent confusément

des grappes adolescentes

au monde indifférentes

une musique obsédante

leurs vêtements tombent

et rougis se disloquent

comme des peaux mortes

 

Hélène Genet

 http://www.djibnet.com/photo/4686156490-coupole-d-un-grand-magasin-paris-explore.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


commentaires