29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 14:04
http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/img_sem/objets/Images/Img144/144-lave-bonhomme.jpg/thumb?width=600  

Un ventre s'évide

se creuse, se défait,

Comme la roche argile s'effondre

en inévitables morceaux

lents et poisseux

Comme les lourdes neiges d'avalanche

qui ne tiennent plus

s'emportent elles-mêmes

et décomposent la montagne

 

Le ventre s'écoule

Hémorragie des chairs insoutenables

Débandade sanglante

Et pourtant attendue

Corps béant en son centre nourricier

Quelque chose s'excave

Quelque chose se détache

inexorablement

cherche sa propre dilution

 

Je vois ce ventre en déversion

le paisible carnage

l'offrande outrée souriante

la femme volontiers tronquée

vivante de ce ventre en abandon

prodigue de ses chairs défaites

s'écoulant hors d'elle-même

gracieuse dans l'effroyable

oblation éternelle

 

Hélène Genet

 

commentaires